La CUA s'engage à soutenir le processus électoral de la RD Congo

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - "Guidée par les instruments pertinents, y compris la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance, l’Union africaine ne ménagera aucun effort pour aider à mobiliser le soutien technique et logistique nécessaire à la réussite de l’organisation des élections en RD Congo prévues pour décembre 2018".

C'est ce qu'a déclaré le président de la Commission de l'Union africaine (CUA), Moussa Faki Mahamat, dans un communiqué publié lundi au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, sur la situation politique en RD Congo.

Selon le communiqué, M. Mahamat suit de près l’évolution de la situation en République démocratique du Congo du fait que la date (8 août) de la clôture du dépôt des candidatures aux élections présidentielle et législatives du 23 décembre 2018, approche.

Il a déclaré que le président de la CUA se félicite des progrès importants déjà réalisés et note avec satisfaction que, dans son message à la nation du 19 juillet 2018, le Président Joseph Kabila a réaffirmé que les élections se tiendront à temps et son engagement concernant le respect de la Constitution.

"A cette étape cruciale du processus électoral, le président de la Commission réitère la nécessité pour toutes les parties prenantes, y compris la tripartite constituée par le gouvernement, la Commission électorale nationale indépendante et le Comité de suivi de l'accord politique du nouvel an, de s'assurer de la tenue d'élections pacifiques, transparentes et réellement inclusives ", a indiqué le communiqué.

"Il est essentiel que le respect des droits et libertés de tous les Congolais garanti par la Constitution et les instruments africains et internationaux pertinents soit assuré, parallèlement à la mise en place de mesures de confiance appropriées pour créer un environnement propice sur le terrain », a déclaré le chef de la CUA, cité par le communiqué.

M. Mahamat a souligné que le respect de ces exigences garantira la crédibilité du processus électoral, tout en contribuant à la préservation des importants acquis obtenus ces dernières années et à la stabilité future du pays.

En conséquence, M. Mahamat a appelé tous les acteurs politiques à agir de manière responsable et dans l’intérêt supérieur de leur pays, qui doit prévaloir sur toutes les autres considérations.
-0- PANA VAO/MTA/BEH/SOC 06août2018

06 Agosto 2018 18:00:48




xhtml CSS