La CUA et la MANUL pour une approche coordonnée de la quête d'une paix durable en Libye

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - La Commission de l'Union africaine (CUA) et la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL) ont convenu qu'une approche coordonnée entre les deux organisations était essentielle pour trouver une paix durable en Libye.

Les deux organisations ont décidé de ce partenariat lundi quand le président de la CUA, Moussa Faki Mahamat, a reçu le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et chef de la MANUL, Ghassan Salame, au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Cette réunion a donné une occasion aux deux responsables d'échanger sur la situation en Libye et les moyens par lesquels ce partenariat peut être renforcé afin de faire face à la crise actuelle dans ce pays.

A cet égard, ils ont décidé que les deux organisations devaient travailler ensemble pour faciliter l'instauration d'un consensus entre les Libyens afin d'unifier les institutions, de former un gouvernement national inclusif et d'organiser des élections libres et justes dans le pays.

Selon l'organe de presse de l'Union africaine, cette organisation et les Nations unies doivent agir conformément aux décisions du Conseil de sécurité et du Conseil de paix et de sécurité, et se baser sur la feuille de route de l'Union africaine, adoptée par la Commission de haut niveau de l'UA, lors de sa 4ème réunion, qui s'est tenue à Brazzaville, au Congo, le 09 septembre 2017 et le Plan d'action des Nations unies, adopté lors de la réunion de haut-niveau sur la Libye, convoquée par le Secrétaire général des Nations unies, à New York le 21 septembre 2017.

L'UA a indiqué que le Représentant spécial a également rencontré les Commissaires de l'Union africaine pour la paix et la sécurité, les affaires politiques et les affaires sociales avec qui il s'est entretenu d'une série de sujets, dont le sort des migrants africains en Libye.
-0- PANA VAO/MA/FJG/JSG/SOC 17jan2018

17 janvier 2018 10:31:33




xhtml CSS