La CPI ordonne l'arrestation de deux Soudanais

New York- Etats-Unis (PANA) -- La Cour pénale internationale (CPI) a appelé jeudi à l'arrestation de deux citoyens soudanais inculpés dans la guerre qui se déroule au Darfour, la région ouest du Soudan.
La CPI avait émis le 27 avril des mandats d'arrêt contre le ministre soudanais chargé des Affaires humanitaires, Ahmad Harun et le chef milicien djandjawid, Ali Kushayb, tous deux accusés d'avoir commis des crimes de guerre au Darfour.
Le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a déclaré au Conseil de sécurité de l'ONU, jeudi à New York, que: "la cour compte sur tous les Etats pour procéder à l'arrestation de ces deux invidus et espère que le Conseil de sécurité pourra aborder la question de la coopération du Soudan avec la CPI durant sa mission à Khartoum, la semaine prochaine".
Harun et Kushayb font face à 51 chefs d'inculpation pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.
Mais le Soudan a rejeté à plusieurs reprises ces inculpations, au motif que la CPI n'est pas compétente pour juger ses citoyens pour des crimes commis au Darfour.
En février, Khartoum avait annoncé qu'elle jugerait Kushayb pour des charges non spécifiées liées au Darfour.
La CPI, le premier tribunal permanent chargé de juger les crimes de guerre, a débuté ses activités en 2002 et est aujourd'hui reconnue par 104 nations, tandis que la Russie, la Chine et les Etats-Unis ont refusé d'entériner sa création.
Le Soudan a signé mais n'a pas ratifié le traité portant sa création.

08 juin 2007 10:51:00




xhtml CSS