La CENSAD se penche au Maroc sur les questions de sécurité, de gouvernance et de développement

Rabat, Maroc (PANA) - La Communauté des Etats sahélo-sahariens (CENSAD) s'est penchée, lundi à Rabat, sur l'examen des questions de la sécurité, de la gouvernance et du développement pour aboutir à une stratégie bien définie dans ces domaines.

"La mise en œuvre de cette stratégie devrait reposer essentiellement sur des structures solides et bien structurées de la CENSAD, à travers la complétude de l'architecture de cette organisation, tels que les conseils de pays, de sécurité et de développement durable", a affirmé le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, lors de l'ouverture de la conference.

Sur le plan de financement et d'investissement, M. Mezouar a souligné la nécessité de repenser la politique de la Banque sahélo-saharienne pour l'investissement et le commerce (BSIC, pour accompagner les efforts de la Communauté dans le domaine de développement et sa relation avec les investisseurs potentiels dans cette zone.

Le ministre a précisé que cette réunion de trois jours se tient à un moment où la région connait des événements rapides et successifs, ce qui nécessite d'œuvrer pour l'édification d'une organisation forte, moderne et capable de faire face aux défis que connait cette zone, pour assurer un avenir meilleur aux pays et aux peuples de la région.

"Cela nécessite la mise en place d'une stratégie et des orientations stratégiques claires, des mécanismes de coopération efficaces et des programmes adéquats", a estimé M. Mezouar

Par ailleurs, le ministre a noté que le Maroc était parmi les premiers pays à réagir promptement et de façon constructive pour contrer les menaces qui pesaient sur toute la région, ajoutant que le Maroc contribuera aux côtés des autres pays pour redynamiser cette organisation afin d'améliorer la paix et la stabilité et créer des conditions de développement.

Pour sa part, le secrétaire général par intérim de la CENSAD, Ibrahim Sani Abani, a déclaré que les défis des pays membres touchent essentiellement la promotion de la paix et de la sécurité afin d'aboutir à un développement économique et social.

"Aujourd'hui, le problème principal auquel sont confrontés les pays membres c'est la question de la paix et de la sécurité", a-t-il dit.

De son côté, le président du conseil d'administration et le directeur général de BSIC, Ali Omar Mukhtar, a noté que lors de cette rencontre la Banque vise à négocier avec le Maroc la possibilité d'être actionnaire dans la Banque, précisant que la BSIC est présente dans 14 pays africains et ambitionne de faire partie des principaux groupes bancaires du continent.

Créée le 4 février 1998 à Tripoli (Libye), à l'issue du sommet des chefs d'Etat de la Libye, du Mali, du Niger, du Soudan et du Tchad, la CENSAD est une organisation internationale regroupant 28 Etats africains.
-0- PANA AT/AAS 28oct2013

29 أكتوبر 2013 09:49:39




xhtml CSS