La CEN-SAD condamne la piraterie israélienne

Tripoli- Libye (PANA) -- La Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) a dénoncé et vigoureusement condamné mardi "l'assaut armé criminel, barbare et injustifié" perpétré lundi par un commando israélien dans les eaux internationales contre des bateaux d'aide alimentaire destinée à la population civile éprouvée dans la Bande de Gaza.
Dans un communiqué publié à Tripoli, la CEN-SAD indique que l'utilisation des armes de guerre contre des civils, de surcroît désarmés, allant porter de l'aide humanitaire à la population assiégée à Gaza constitue un mépris du droit international et des pertinentes conventions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies.
La CEN-SAD exprime sa compassion et son soutien moral au peuple palestinien et aux familles des victimes, faisant sienne la position de la Ligue arabe et de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) et engage les instances internationales, en particulier la Cour pénale internationale (CPI), à s'assumer face à ces violations répétées des droits des peuples et à ouvrir instamment des enquêtes sérieuses.
La CEN-SAD a été fondée le 04 février 1998 à l'initiative du guide Mouammar Kadhafi, rappelle-t-on.
L'organisation compte 28 pays africains, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Centrafrique, les Comores, la Côte d'Ivoire, Djibouti, l'Egypte, l'Erythrée, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, La Guinée, le Kenya, le Liberia, la Libye, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, Sao Tome et Principe, le Sénégal, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Tchad, le Togo et la Tunisie.
S'étendant de la Mer Rouge à l'Océan Atlantique, la CEN SAD compte une population totale estimée à 350 millions d'habitants.

01 juin 2010 12:51:00




xhtml CSS