La CEN-SAD condamne l'attaque contre les forces de l'AMIS

Tripoli- Libye (PANA) -- Le secrétariat général de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) a condamné l'attaque menée samedi au Darfour, contre une base de la mission de la Force de maintien de paix de l'Union Africaine (AMIS) au Soudan stationnée dans un village de la province du Darfour, et ayant provoqué la mort de 10 éléments, 7 blessés et 5 portés disparus au sein de cette force africaine.
Dans un communiqué publié lundi à Tripoli et dont la PANA a reçu une copie, le secrétariat général de la CEN-SAD, a exigé que les auteurs de ces attaques soient présentés devant la justice pour être sanctionnés.
Le secrétariat de la CEN-SAD a renouvelé par la même occasion, la disponibilité de la Communauté à poursuivre son action à travers ses institutions et les orientations du guide libyen Mouammar Kadhafi, président en exercice de cet espace régional, en vue de créer les conditions adéquates pour la réussite des négociations finales relatives à la paix dans la province du Darfour, prévues le 27 octobre prochain en Libye.
Le communiqué a indiqué que la CEN-SAD "déplore cette évolution de la situation et condamne avec force cet acte grave, injustifié et inadmissible" perpétré par ceux qu'il a qualifiés "d'ennemis de la paix qui oeuvrent à faire obstacle aux progrès dans les efforts visant le rétablissement de la sécurité et de la paix dans la région du Darfour".
Le secrétariat de la CEN-SAD a affirmé aussi son soutien total à l'Union Africaine dans ses diverses tentatives visant à favoriser un climat de paix et de concorde permamanent dans la province occidentale du Soudan, en proie à une guerre civile depuis quatre ans.

01 octobre 2007 20:42:00




xhtml CSS