La CEN-SAD, une organisation tournée vers l'efficacité

N'Djaména- Tchad (PANA) -- La conférence des leaders et chefs d'Etat, qui tient à partir de jeudi son douzième sommet à N'Djaména, au Tchad, est l'instance suprême de la Communauté des Etats sahélo- sahariens (CEN-SAD), portée sur les fonts baptismaux le 4 février 1998 à Tripoli, en Libye, à l'initiative du guide Mouammar Kadhafi.
La CEN-SAD dispose également d'un Conseil exécutif, composé des ministres chargés des Affaires étrangères, de l'Economie, des Finances, du Plan, de l'Intérieur et de la Sécurité publique, qui tient ses réunions tous les semestres.
Ces rencontres visent l'élaboration de programmes et plans d'intégration qui seront soumis aux sommets.
Le Conseil exécutif se charge aussi de l'exécution des décisions des sommets ayant trait aux secteurs mentionnés dans la Convention de création, en plus de l'étude des propositions et des conclusions des travaux des commissions ministérielles sectorielles qui seront soumises aux leaders et chefs d'Etat lors de leur conférence.
Le suivi et l'exécution des objectifs de la Convention de création et les décisions des sommets relèvent du secrétariat général de la Communauté basé à Tripoli (Libye) et dirigé par le Secrétaire général de l'organisation assisté d'un adjoint.
La CEN-SAD s'est dotée d'un instrument économique, la Banque CEN-SAD pour l'investissement et le commerce, dont le siège social temporaire se trouve à Tripoli.
Son capital est d'environ 500 millions d'euros.
Cet établissement finance des projets de développement dans les pays membres et exerce diverses autres activités bancaires, financières et commerciales.
Le Conseil économique, social et culturel, siégeant à Bamako (Mali), constitue un autre instrument de la Communauté.
Il a une tâche consultative pour soutenir les divers appareils de la communauté et élaborer les politiques, plans et programmes de développement à caractère économique, social et culturel.
Il se compose de cinq membres représentant chaque pays et comprend une commission du Plan, de l'Economie et des Finances, une commission de l'Education, de la Culture, des Sciences, de l'Information et du Développement rural, des Affaires sociales, sanitaires et écologiques et celle s'occupant du Transport, des Communications et de l'Energie.
L'Organisation de l'unité africaine (OUA) avait, lors de son sommet tenu à Lomé (Togo) en 2000, reconnu la CEN-SAD en tant qu'ensemble économique régional.
La CEN-SAD a acquis également le statut d'observateur auprès de l'Assemblée générale des Nations unies.

21 juillet 2010 10:22:00




xhtml CSS