La CEN-SAD, douze ans au service l'intégration régionale

N'Djaména- Tchad (PANA) -- Lancée en 1998 à l'initiative du guide Mouammar Kadhafi, la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD), qui tient à partir de jeudi son 12ème sommet à N'Djaména, au Tchad, a été fondée le 04 février 1998.
De six pays au départ - Mali, Tchad, Niger, Soudan, Burkina Faso et Libye -, le nombre des Etats membres est passé aujourd'hui à 28, ce qui en fait la plus grande organisation régionale africaine du point de vue démographique et géographique avec une population estimée à plus de 350 millions d'âmes et une superficie qui dépasse la moitié de celle du continent.
La CEN-SAD s'est donnée pour objectif l'édification d'une union économique globale selon une stratégie intégrant les plans nationaux de développement des pays membres et encourageant l'investissement dans les domaines agricole, industriel, social, culturel et énergétique.
L'organisation vise également l'élimination des obstacles à l'unité de l'espace de la communauté par des mesures sur la libre circulation des personnes, des capitaux et des biens, ainsi que sur le droit de résidence, de travail, de propriété et l'exercice de diverses activités économiques des citoyens dans les pays membres.
La CEN-SAD oeuvre aussi à encourager le commerce extérieur à travers une politique d'investissement, d'accroissement et de développement des moyens de transports et de communications terrestres, aériens et maritimes par le biais de projets communs.
L'organisation ambitionne aussi la coordination des systèmes éducatifs et scolaires à tous les niveaux et des secteurs culturel, scientifique et technique.
Voici les pays membres de la CEN-SAD: Bénin, Burkina Faso, Centrafrique, Comores, Côte d'Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Guinée, Kenya, Liberia, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sao Tome et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tchad, Togo, Tunisie.

21 juillet 2010 10:08:00




xhtml CSS