La CEDEAO veut corriger le déséquilibre noté dans la participation des femmes à la chose politique

Abuja, Nigeria (PANA) - Déterminée à corriger le déséquilibre noté dans la participation des femmes aux élections démocratiques et à la bonne gouvernance, la Commission de la CEDEAO a mis en place un atelier technique à Abuja en vue de développer une Stratégie genre et élections et un Programme de bourse pilote destinés aux femmes impliquées dans la paix et la sécurité.

L'atelier, qui a débuté lundi, entend aussi se pencher sur l'implication des femmes dans la gestion des conflits et les processus de renforcement de la paix.

S'exprimant lors de la session d'ouverture au nom de la Commissaire de la CEDEAO chargée des affaires sociales, le Dr Fatimata Dia Sow, le Directeur du département Genre,jeunesse, organisations de la Société civile et contrôle de drogues, le DrSintiki Tarfa Ugbe, a indiqué que l'atelier s'inscrivait dans le contexte des deux principales activités du Programme de travail 2014 sur femmes, paix et sécurité, financé par l'Agence danoise de développement international (DANIDA).

L'élaboration d'une Stratégie Genre et élection est essentielle pour faire progresser l'autonomisation des femmes et l'égalité entre les sexes, particulièrement en ce qui concerne les processus électoraux, au niveau du Parlement et des partis politiques et dans le cadre des organes de gestion des élections, ainsi que l'attribution de bourses pilotes pour former les femmes d'Afrique de l'Ouest à développer une meilleure compréhension des questions liées à la paix et la sécurité afin d'accroître leur participation dans la gestion des conflits et des processus de paix en Afrique de l'Ouest.

Ces activités consisteront au lancement d'une étude de recherche dans cinq Etats membres de la CEDEAO, théâtre d'élections majeures en 2015, à savoir: le Nigeria, le Togo, la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso et la Guinée, suivie d'une analyse critique et d'une validation ultérieure, ce qui débouchera sur la mise au point de stratégies nationales et régionales et d'une feuille de route pour une participation efficace des femmes dans les élections démocratiques et la bonne gouvernance en Afrique de l'Ouest.

L'atelier recueillera aussi les meilleures pratiques et les succès relatifs à l'implication des femmes dans la politique et la gestion des conflits dans la région, mais aussi les défis et obstacles à l'implication des femmes dans les élections démocratiques à partir d'une perspective Genre, durant les périodes pré-électorales, durant les élections et après les élections dans ces cinq pays.

Alors que le programme de bourses pilotes vise à accroître l'expertises des femmes en Genre, paix et sécurité, il se focalisera à doter les femmes en formation en Afrique de l'Ouest d'une meilleure compréhension des questions de paix et de sécurité en Afrique afin qu'elles jouent des rôles plus éclairés en matière de gestion des conflits et dans les processus de paix conformément aux Protocoles pertinents de la CEDEAO et aux Résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU relatives à l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes.
-0- PANA VAO/NFB/JSG/IBA 16dec2014

16 décembre 2014 12:25:52




xhtml CSS