La CEDEAO proroge le moratoire sur les armes légères

Dakar- Sénégal (PANA) -- Les pays membres de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont décidé de proroger le moratoire sur les armes légères pour une seconde période de trois ans à partir de ce mois de juillet, annonce un communiqué du regroupement économique régional parvenu à la PANA.
Cette prorogation, indique-t-on, a coïncidé avec la célébration, lundi, de la Journée mondiale de destruction des armes légères et portatives décrétée par les Nations Unies.
Le moratoire de la CEDEAO sur les armes légères, le premier du genre dans le monde, avait signé le 31 octobre 1998 à Abuja en vue de réduire la fabrication, le commerce, la prolifération et la circulation des armes légères en Afrique de l'Ouest.
Pour atteindre cet objectif, un plan d'action et un code de conduite avaient adoptés par les Etats membres de l'Organisation en mars 1999.
Ce plan porte notamment sur l'instauration d'une culture de paix, la mise sur pied de commissions nationales de contrôle, la destruction du surplus d'armes dans les Etat membres et la formation des personnels de sécurité.
Le plan prévoit également l'instauration d'un dialogue avec les fabricants de ces engins, la création d'une banque de données et l'établissement d'un registre sur les armes légères en circulation dans l'espace CEDEAO, précise le communiqué.

10 juillet 2001 20:43:00




xhtml CSS