La CEDEAO préoccupé par la crise politique en Guinée-Bissau

Abuja, Nigeria (PANA) – Le président en exercice de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall, a exprimé ses inquiétudes sur la crise politique en Guinée-Bissau, indique un communiqué de l'organisation régionale transmis dimanche à la PANA.

Le communiqué indique que le président suit la crise avec un profond intérêt et a exprimé ses profondes inquiétudes sur les développements en cours qui ont abouti à la dissolution mercredi dernier par le président Jose Mario Vaz du gouvernement dirigé par le Premier ministre, Domingos Simoēs Pereira.

Le président de la CEDEAO a exprimé les regrets que la dissolution du gouvernement est le fruit de plusieurs semaines de tensions politiques opposant le président Jose Mario Vaz et son Premier ministre, malgré plusieurs tentatives déployées par la CEDEAO pour résoudre la crise et les appels  persistants de la communauté internationale aux acteurs politiques de la Guinée-Bissau à parvenir à un dialogue et à un consensus pour résoudre la crise dans le cadre de paramètres constitutionnels établis.

Dans un communiqué, la CEDEAO a rappelé l'engagement pris par les acteurs politiques en Guinée-Bissau en mars 2015 lors de la conférence des bailleurs, surtout l'engagement pris le président et le Premier ministre de travailler en synergie avec une vision commune pour le développement politique et économique et également de promouvoir les droits de l'homme en  Guinée-Bissau.

Le président a donc noté que la crise pourrait affecter l'engagement des bailleurs de fonds.

La CEDEAO a annoncé que la consolidation de la paix et de la stabilité en Guinée-Bissau ne peut résulter que d'un processus consensuel, inclusif et national et du respect de l'ordre constitutionnel qui accorde la priorité à l'intérêt et au bien-être du peuple bissau-guinéen grâce à la réconciliation nationale, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement.

A cet égard, le président de la CEDEAO a salué le climat de paix déjà observé dans le pays et a exhorté les leaders politiques à continuer à explorer des pistes pour résoudre l'impasse politique en cours, et à également exhorté les forces de défense et de sécurité à respecter leur engagement à ne pas s'immiscer dans les affaires politiques.
-0- PANA SEG/ASA/TBM 16août2015

00:00:00




xhtml CSS