La CEDEAO demande l'aide des Etats-Unis pour le sommet de Yaoundé sur la sécurité maritime

Lagos, Nigeria (PANA) - La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a demandé l'aide des Etats-Unis pour le prochain sommet qu'elle organise conjointement avec la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (ECCAS) sur la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée, le mois prochain à Yaoundé, au Cameroun.

Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadre Ouédraogo, a fait cette requête lors d'une réunion avec une délégation américaine conduite par le consul général américain, Jeffrey Hawkins, pour des discussions qui ont été dominées par l'évolution de la situation politique et sécuritaire au Mali.

D'après le communiqué de la CEDEAO mis à la disposition de la PANA ce vendredi, la réunion s'est tenue mercredi à Abuja, au siège de la Commission.

Le sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de Yaoundé fait suite à l'adoption des Résolutions 2018 et 2039  du Conseil de sécurité de l'ONU, exhortant les pays des deux régions à prendre des mesures d'urgence pour lutter contre la piraterie et les attaques armées.

Les ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de la Sécurité des deux blocs régionaux se sont récemment rencontrés à Cotonou, au Bénin, pour élaborer un cadre commun pour combattre ce problème.

Le président Ouédraogo et la délégation américaine ont discuté précisément du projet de transformation de la Mission internationale d'appui au Mali sous conduite africaine (AFISMA) en une force de maintien de paix des Nations unies, des activités rebelles dans le Nord de ce pays, de la mise en oeuvre de la feuille de route pour les élections prévues en juillet 2013, mais aussi du dialogue pour la réconciliation nationale des différents acteurs au Mali.

Le président Ouédraogo a profité de l'occasion pour féliciter le gouvernement américain pour son soutien continu à la CEDEAO, notamment pour la construction du dépôt logistique de Lungi, en Sierra Leone, dont les fondations ont été posées le 20 mars 2013, lors d'une cérémonie réunissant de nombreuses personnalités.

Le consul général Hawkins, dont la délégation comprenait le directeur adjoint du Département d'Etat pour l'Afrique de l'Ouest, Jason Smith et le chargé d'affaires politico-militaires de l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria, Helena Stein, a salué le leadership du président Ouédraogo à la tête de la CEDEAO.
-0- PANA SEG/NFB/JSG/IBA  05avr2013

05 avril 2013 12:36:23




xhtml CSS