La CEDEAO déclare les élections sénatoriales du Liberia libres, justes et crédibles

Abuja, Nigeria (PANA) - La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a déclaré les élections sénatoriales spéciales du Liberia du 20 décembre 2014 "libres, justes, crédibles et transparentes malgré certains manquements insignifiants", dans un communiqué transmis vendredi à la PANA.

Dans une déclaration préliminaire, la Mission d'observation électorale de la CEDEAO (MOE) a invité la Commission électorale nationale (NEC) du Liberia à annoncer les résultats provisoires dans les délais fixés et exhorté toutes les parties concernées à s'abstenir de spéculer sur les résultats non-officiels ou de les annoncer comme tels.

"La Mission appelle tous les candidats et leurs partisans à respecter les procédures et les lois en vigueur. Elle exhorte en particulier tous les candidats et leurs partisans à respecter les règles démocratiques et à recourir exclusivement aux moyens légaux pour obtenir réparation en cas de litige émanant du processus électoral", selon la déclaration.

La MOE de la CEDEAO a recommandé la formation continue des responsables électoraux et des agents des partis politiques ainsi que le lancement de campagnes d'éducation civique pour les populations en coopération avec la Société civile, une préparation logistique adéquate et la mise en place de structures pour les prochaines élections générales, tout en invitant les responsables de la sécurité à jouer leur rôle durant le processus électoral, en particulier pour la prévention des crises au niveau des bureaux de vote.

"La Mission s'est déclarée satisfaite de l'atmosphère pacifique qui a régné durant les opérations de vote tout en se félicitant de l'absence de violence de la part des électeurs et des agents des partis. Elle souhaite que cette élection soit une étape importante des progrès réalisés dans le cadre de la lutte contre Ebola, de la réouverture des écoles et universités à travers le pays et va définitivement ouvrir la voie à la croissance économique et le progrès socio-politique", souligne le communiqué.

La MOE de 15 membres a été déployée suite à la demande du gouvernement du Liberia et dans le cadre de l'appui global de la CEDEAO à la consolidation de la démocratie dans la région.

L'élection sénatoriale a initialement été reportée par une résolution conjointe de la législature nationale du fait de la déclaration d'un Etat d'urgence le 06 août 2014 en raison de l'épidémie de la maladie à virus Ebola.

Un nombre total de 1.903.229 électeurs étaient inscrits pour désigner la moitié des 30 membres du Sénat. Au total, 139 candidats briguaient les 15 sièges.
-0- PANA SEG/FJG/TBM/IBA 26déc2014

26 décembre 2014 12:40:15




xhtml CSS