La CEDEAO condamne l’attaque contre une base militaire burkinabè

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a condamné avec "la plus grande fermeté" l’attaque, vendredi, contre un détachement militaire burkinabè à la frontière avec le Mali, faisant une quinzaine de morts dans les rangs de l’armée.

Dans un communiqué reçu samedi à Ouagadougou, le président de la Commission de la CEDEAO a lancé un appel pressant à la communauté internationale pour que soit réprimées avec la dernière rigueur ces attaques djihadistes qui sèment aveuglément la mort et la désolation dans la sous-région.

Vendredi matin, une quarantaine d’individus non encore identifiés, lourdement armés, ont attaqué le poste militaire de Nassoumba, localité située à 45 km au nord de Djibo et à une trentaine de kilomètres de la frontière malienne, faisant une quinzaine de morts parmi les soldats en service.
-0- PANA NDT/JSG/SOC 17déc2016

17 décembre 2016 12:19:14




xhtml CSS