La Banque mondiale satisfaite des projets de lutte contre le SIDA au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) - La directrice du secteur du développement humain à la Banque mondiale, Mme Ritva Reinikka, s'est dite impressionnée par la mise en œuvre des stratégies de lutte contre le VIH/SIDA au Congo avec les financements de son institution financière, a annoncé jeudi une source officielle.

Ritva Reinikka a fait cette déclaration lors de sa visite mercredi au centre de dépistage anonyme et volontaire de Bissita situé à Bacongo, quartier sud de la capitale congolaise, Brazzaville. L'objectif était pour elle de constater comment fonctionnent les projets financés par la BM dans le domaine de la santé et de l'éducation.

En compagnie de la secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le VIH/SIDA,  Dr Marie Francke Purhuence, Ritva Reinikka a pris connaissance du nombre de tests réalisés en 2010 et des résultats de la campagne de dépistage volontaire menée avec l'unité mobile. En 2010, le centre a réalisé 10 604 tests, dont 615 positifs, soit un pourcentage de 5%. Cette unité mobile de dépistage reçoit 100 personnes par jour.

"Le taux de prévalence est en baisse par rapport à celui d'Afrique du Sud où j'ai travaillé", a constaté Ritva Reinikka, qui a rappelé que la BM était un des partenaires œuvrant pour la lutte contre la pandémie du VIH/SIDA aux côtés du gouvernement congolais.

Par ailleurs, Mme Ritva Reinikka s’est entretenue avec les responsables du secteur de l'enseignement du Congo sur la coopération entre la Banque mondiale et le gouvernement, la qualité de l'éducation dans le pays, les problèmes de compétences, d'emploi et du manque de formation qualifiante des jeunes.

-0- PANA MB/TBM/SOC  07avr2011

07 avril 2011 21:29:52




xhtml CSS