La Banque mondiale invite le Congo à saisir la crise économique comme une opportunité

Brazzaville, Congo (PANA) - Le Représentant-résident de la Banque mondiale (BM) au Congo, Djibrilla Issa, qui est arrivé au terme de sa mission de trois ans, a invité le gouvernement congolais à considérer la crise économique, que connaît le pays, comme une opportunité pour mieux identifier les défis liés aux secteurs porteurs de développement et de croissance, comme les énergies, les transports et l’agriculture.

Djibrilla Issa a lancé cet appel à l’issue d’un entretien avec la ministre congolaise du Plan, de la Statistique et l’Intégration sous-régionale, Ingrid Olga Ebouka-Babackas.

"Le Congo traverse une crise économique qui est une opportunité pour faire une sorte d’introspection et définir ce que devraient être les améliorations à apporter non seulement dans notre partenariat, mais également dans la politique de développement économique et social, en vue d’une croissance plus inclusive", a notamment dit M. Issa.

La Banque mondiale a restructuré et accru ses financements pour s’aligner davantage sur les priorités de développement de la République du Congo et doter ainsi le personnel d’un cadre de travail adéquat.

"Ces résultats sont le fruit d’un travail d’équipe, réalisé grâce à un personnel motivé et compétent, un dialogue de qualité avec les autorités gouvernementales et un soutien effectif de nos parties prenantes aux rangs desquelles figure la population congolaise"’, a indiqué Djibrilla Issa.

Le portefeuille actuel de la Banque mondiale au Congo compte 11 projets actifs pour un montant global d’environ 250 milliards de FCFA.

Cette somme permettra de soutenir des secteurs-clé de développement tels que l’Education et la Formation professionnelle, l’Environnement, le Tourisme, les Technologies de l’information et de la communication ainsi que la Gouvernance et le développement du secteur privé.
-0- PANA MB/JSG/IBA 14mai2018

14 mai 2018 12:47:51




xhtml CSS