La Banque mondiale évoque un plan Marshall pour l'Afrique

Accra- Ghana (PANA) -- L'appel pour un plan Marshall destiné à sortir l'Afrique du marasme économique est une vague montante qui pourrait aboutir à une grande poussée en faveur du continent, a indiqué la Banque mondiale lundi à Accra, la capitale ghanéenne, où se déroule depuis dimanche le neuvième sommet ordinaire de l'Union africaine (UA).
La Banque a estimé que cet appel est probablement la raison derrière les engagements pris par les pays du G8, le groupe des huit pays les plus industrialisés du monde, en faveur de l'Afrique au sommet de Gleneagles, en Ecosse, l'année dernière.
Cependant, la Banque a subtilement critiqué les pays du G8 qui ont failli à leur engagement d'augmenter l'aide à l'Afrique jusqu'à 50 milliards de dollars américains par an d'ici à 2010.
"Il est important que lorsque des engagements sont pris, qu'ils soient respectés", a déclaré le vice-président de la Banque mondiale pour l'Afrique, Obiageli Ezekwesili.
Il a émis le souhait que les pays du G8 matérialisent leur décision de faire de l'Afrique une priorité par l'apport de contributions généreuses.

02 juillet 2007 22:18:00




xhtml CSS