La Badea octroie un prêt de 21,30 millions de dollars américains au Burkina Faso et au Cameroun

Dakar, Sénégal (PANA) - Une  cérémonie de signature de deux accords de prêts au profit du Burkina Faso et de la République du Cameroun s'est déroulée le 19 février 201, à Khartoum pour un montant total de 21,30 millions de dollars américains, a appris la PANA lundi à Dakar.

Ce prêt se réparti comme suit: Burkina Faso, 10 millions de dollars, pour financer le projet d’alimentation en eau potable de la ville de "Ouagadougou (phase II)".

Le projet a pour objectif d’améliorer l’approvisionnement en eau potable de Ouagadougou et ses environs pour satisfaire les besoins actuels et futurs jusqu’à l’horizon 2022, de contribuer à l‘atténuation de la corvée d'approvisionnement en eau potable des quartiers pauvres autour de la capitale burkinabè, d’améliorer les conditions sanitaires et d’encourager les autres activités économiques; ce qui permettra d’améliorer les conditions de vie des populations et de réduire la pauvreté.

La République du Cameroun reçoit 11,300 million de dollars, pour contribuer au financement du projet "d’électrification rurale dans trois régions".

Le projet vise à faciliter l'accès à l'électricité des habitations, des écoles, des centres de services sanitaires, des unités administratives, commerciales, industrielles et agricoles dans la zone du projet.

Le projet a également pour but de promouvoir les industries de transformation de produits agricoles, ce qui permettra de réduire la pauvreté, l'exode rural et l'exploitation abusive de la couverture végétale, améliorant ainsi les conditions de vie des populations.

Les deux prêts sont remboursables sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

Lesdits accords de prêt ont été signés, au nom de la Badea par Abdelaziz KHELEF,  directeur général et pour les pays bénéficiaires par  MM. Jean Gustave Sanon, ministre de l’Economie et des Finances de Burkina Faso et Labarang Mohamadou, ambassadeur du Cameroun auprès de la République arabe d’Égypte.

Les prêts portent le volume des engagements de la Badea en faveur du Burkina Faso et du Cameroun, en septembre 2014, à  374 millions dollars environ américains, signale-t-on.

Le total des engagements de la Badea depuis le commencement de ses activités en 1975 à septembre 2014, a atteint 4.529,883 millions dollars américains, au profit de 44 pays de l’Afrique subsaharienne.
-0-PANA   MT/BEH/IBA     23février2015

23 février 2015 15:00:12




xhtml CSS