La BADEA s'engage à appuyer le développement du Sénégal

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, qui a terminé une visite de trois jours à Dakar, a indiqué ce samedi à la PANA que "le Sénégal va garder sa place de premier bénéficiaire des financements" de son institution.
"Le Sénégal est le principal bénéficiaire des financements de la BADEA et un partenaire privilégié de l'institution depuis 1975", a confié M.
Khelef, dans un entretien avec la PANA.
La BADEA estime son directeur général, met chaque année à la disposition du Sénégal, entre 5 et 7,5 milliards de FCFA, pour le financement de divers projets allant des infrastructures routières à l'agriculture.
"Nous avons regardé ensemble avec les différents ministres, les projets qui pourraient faire l'objet de financement par la BADEA et par d'autres bailleurs de fonds", a expliqué M.
Khelef, faisant le résumé des nombreuses audiences qu'il a eues durant son séjour avec plusieurs membres du gouvernement sénégalais, dont le Premier ministre Cheikh Haguibou Soumaré.
"Il y a pas mal de projets qui peuvent faire l'objet de financement, mais le plus important est que la BADEA va continuer à appuyer le Sénégal dans les domaines prioritaires définis par le gouvernement" a-t-il poursuivi.
L'engagement financier de la BADEA en faveur du Sénégal est évalué à plus de 100 milliards de FCFA depuis 1975, dont 97 milliards pour le financement de 52 projets sociaux et plus de 3 milliards à titre d'annulation de la dette dans le cadre de l'Initiative pays pauvres très endettés (PPTE).
Le directeur général de la BADEA et sa délégation se rendent ce dimanche en Guinée-Bissau, seconde étape d'une tournée sous-régionale (14-28 novembre) qui les conduira ensuite en Gambie et en Mauritanie.

17 novembre 2007 17:27:00




xhtml CSS