La BADEA finance des projets en Afrique pour 38 millions USD

Rabat- Maroc (PANA) -- La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a approuvé, vendredi à Marrakech (sud du Maroc), le financement de nouveaux projets de développement au profit de plusieurs pays africains d'une valeur globale de 38,305 millions de dollars US.
Cette décision a été prise au terme du Conseil d'administration de la BADEA, réuni dans la Cité ocre du royaume alaouite, selon un communiqué de la Banque, rendu public samedi à Rabat.
Il s'agit de 35,5 millions de dollars US qui seront consacrés au financement de 6 projets de développement et de 2,805 millions de dollars US pour financer 11 opérations d'assistance technique, a-t-on précisé.
Les montants des prêts et des aides d'assistance technique accordés par la BADEA durant l'année 2007 s'élèvent respectivement à 173,1 millions de dollars US et 6,5 millions de dollars US.
Ils totalisent ainsi une enveloppe globale de 179,6 millions de dollars US, soit 99,8 du budget de financement prévu par la Banque pour l'année en cours.
Depuis sa création, la BADEA a octroyé des financements au profit des pays africains d'une valeur de 3.
354,127 millions de dollars US.
Plus de 43 pays africains et organisations régionales bénéficient des financements de la BADEA qui visent la mise en oeuvre de projets en matière d'infrastructures, d'agriculture, de développement rural, de santé, d'enseignement et de l'énergie et des mines.
Créée en vertu d'une résolution de la 6ème Conférence au sommet arabe, tenue en novembre 1973 à Alger, la BADEA, dont le siège permanent est à Khartoum, au Soudan, a démarré ses opérations en mars 1975.
Elle a pour objectifs, entre autres, la contribution au financement du développement économique dans les pays africains non arabes, l'encouragement de la participation des capitaux arabes dans le développement économique africain et la fourniture de l'assistance technique nécessaire au développement du continent.

20 octobre 2007 11:54:00




xhtml CSS