La BADEA finance de nouveaux projets de développement au Cap-Vert

Praia- Cap-Vert (PANA) -- La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) financera prochainement plusieurs nouveaux projets au Cap-Vert dans les secteurs de la pêche, de l'agriculture, de l'éducation et des infrastructures, a-t-on appris jeudi à Praia de bonne source.
Parmi ces projets, dont une mission de l'institution a finalisé le financement cette semaine à Praia avec le gouvernement capverdien, figure la valorisation des bassins hydrographiques de l'île de Santiago qui nécessite la somme de 7 millions de dollars américains, précise-t-on de même source.
La réhabilitation d'une unité de transformation de poisson dans l'île de Sao Nicolau, pour un montant de 1,5 million de dollars, et la construction de deux nouveaux lycées ruraux dans les localités de Joao Teves (municipalité de Santa Cruz) et Achada Falcao (municipalité de Santa Catarina), dans l'île de Santiago, sont aussi concernées.
Cependant, la BADEA a déjà garanti aux autorités capverdiennes la somme de 7,5 millions de dollars destinée à un projet d'approvisionnement en eau de la municipalité de Santa Cruz, toujours sur l'île de Santiago.
Durant son séjour dans l'archipel, la mission de la BADEA a procédé à une évaluation de projets tels que celui du nouvel aéroport international de Praia, en phase de finition, et qui bénéficie d'un financement de 12 millions de dollars consenti par cette institution financière internationale.
La Banque arabe pour le développement économique en Afrique a également financé le projet de renforcement de la flotte pour la pêche industrielle au Cap-Vert à travers l'acquisition de dix nouveaux bateaux, dont trois viennent d'arriver dans l'archipel.

08 novembre 2002 12:24:00




xhtml CSS