La BADEA acorde des prêts à quatre pays africains

Dakar, Sénégal (PANA) - La Banque arabe pour le développement en Afrique a signé des accords de prêts avec quatre pays africains en marge des assemblées annuelles du Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) qui s’est déroulé les 9 et 10 juin à Lisbonne, au Portugal, annonce un communiqué transmis à la PANA.

Les pays signataires sont le Burundi, l’Ethiopie, la Zambie et le Malawi.

Ces prêts, octroyés par la BADEA à des termes concessionnels, visent à contribuer au financement des projets de développement des infrastructures dans ces pays.

Le montant total des accords de prêts signés s’élève à 34 millions de dollars dont 10 millions de dollars sont destinés au Burundi pour contribuer au financement du projet d’une route reliant ce pays au Rwanda.

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel d’un pour cent.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme de la route multinationale reliant la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda et la République démocratique du Congo.

La BADEA a accordé à l’Ethiopie un prêt de 10 millions de dollars pour contribuer au financement du projet de la route nationale "Gedo–Fincha–Lemlem Bereha".

Ce projet vise à contribuer au développement du réseau routier national en assurant la liaison entre la province d’Oromiya et la capitale, Addis-Abeba ainsi que les différentes provinces, à faciliter le déplacement de la population et l’acheminement des produits agricoles vers les provinces, à réduire les coûts de transport et à appuyer le développement socio-économique de la province d’Oromiya.

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel d’un pour cent.

Le prêt pour la Zambie est de 10 millions de dollars destiné à  contribuer au financement d’un projet d’alimentation en eau potable de six villes.

Le projet contribuera, entre autre, à la réduction des maladies d’origine hydrique et à l’amélioration de la santé publique, ainsi que la promotion des activités économiques en vue de l’accroissement des revenus des populations pour atteindre les Objectifs du développement du millénaire.

Ce prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel d’un pour cent.

Quant au Malawi, la BADEA lui a octroyé un prêt de quatre millions de dollars destiné au financement de la route Zomba–Jali–Chitakale.

Le projet va contribuer au développement de la zone par l’amélioration des services de transport des personnes et des biens de ces provinces qui recèlent d’importantes potentialités en matière de production agricole.

Le prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel d’un pour cent.
-0- PANA AAS/AAS/IBA 14juin2011

14 juin 2011 14:26:16




xhtml CSS