La 31ème réunion annuelle du Rpca débute lundi au Sénégal

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – La 31ème réunion annuelle du Réseau de prévention des crises alimentaires (Rpca) se tiendra les 14 et 15 décembre à Dakar, la capitale sénégalaise, annonce jeudi un communiqué transmis à la PANA.

La rencontre a pour objectif de dresser le bilan prévisionnel de la campagne agro-sylvo-pastorale 2015-2016, d’examiner le fonctionnement des marchés et d’analyser la situation alimentaire et nutritionnelle.

Sur la base de cette analyse, les membres du Rpca feront des recommandations pour protéger les populations et zones les plus vulnérables. Elles seront transmises aux instances de prise de décisions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et alimenteront le cycle de programmation humanitaire des Nations unies.

Quelque 200 experts en sécurité alimentaire et nutritionnelle attendus se pencheront aussi sur les enseignements à tirer de l’impact de l’épidémie Ebola sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la mise en œuvre des plans de réhabilitation au profit des populations les plus vulnérables et les implications pour le Rpca.

Enfin, ils échangeront sur les principales conclusions de la première évaluation externe de la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte Pregec).

Cette rencontre est organisée par le Secrétariat exécutif du Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss) et le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (Csao/Ocde) sous l’égide des Commissions de la Cedeao et de l’Uemoa.

La participation de plusieurs ministres de la région sahélienne et ouest-africaine, des responsables de haut niveau, des partenaires techniques et financiers (système des Nations unies, Union européenne, partenaires bilatéraux) ainsi que des représentants de la société civile est confirmée.

Créé en 1984, le Rpca est une plate-forme internationale de concertation et de coordination s’appuyant sur le leadership politique des Commissions de la Cedeao et de l’Uemoa. Il est animé par le Cilss avec l’appui du Secrétariat du Csao/Ocde.

Son action repose sur des concertations, dialogues et analyses et le renforcement de la cohérence et de l’efficacité globale des interventions des parties prenantes par le biais de l’application de la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires.
-0- PANA BAL/BEH/SOC 10déc2015

10 décembre 2015 16:28:33




xhtml CSS