L’intérim de la présidence de la Commission de l’UA confié pour six mois à Jean Ping

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ont trouvé un compromis en vertu duquel le président sortant de la Commission de l'UA, Jean Ping, va continuer pendant les six mois à assurer ses fonctions, après l’échec de l'élection du titulaire à ce poste entre lui et la Sud-africaine N'Kosozana Dlamini-Zuma, a indiqué à la PANA une source digne de foi.

Selon le compromis trouvé par les chefs d’Etat et de gouvernement, M. Ping assurera avec l’ensemble des membres sortants de la Commission l’expédition des affaires courantes jusqu’au prochain sommet de l’UA prévu en juillet au Malawi.

L’ancien ministre gabonais des Affaires étrangères ne devrait pas non plus briguer le poste de président de la Commission de l’UA à l’issue de cette période intérimaire.

Malgré quatre tours de scrutin, les chefs d’Etat et de gouvernement africains, réunis à Addis-Abeba pour leur 18ème sommet, n’avaient pas réussi, dans la matinée, à départager Mme Dlamini-Zuma et M. Ping pour le poste de président de la Commission de l’UA.

Conformément aux textes de l'organisation panafricaine, le vice-président de la Commission de l’UA, le Kenyan Erastus Mwencha, devrait assurer l'intérim de la présidence en attendant l'élection d'un titulaire au poste. Mais ce sera finalement au président sortant d'assurer l'intérim du poste.

-0- PANA SEI/TBM/IBA  30janvier2012

30 janvier 2012 14:26:23




xhtml CSS