L'hommage à Mandela suivi par des milliers de Camerounais

Yaoundé, Cameroun (PANA) - Des milliers de personnes sont restées devant leur téléviseur ce mardi à Yaoundé pendant toute la durée de la retransmission de l'hommage rendu à Nelson Mandela au soccer Stadium de Soweto, en Afrique du Sud, a constaté la PANA dans la capitale camerounaise.

Les chaînes de télévision qui retransmettaient en direct la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ce mardi ont été beaucoup suivies à Yaoundé.

Dans les ménages, certains hommes ont préféré suivre ces moments avant d'aller au service.

"Nelson Mandela est un modèle que nous devons copier. nous parlons beaucoup de Dieu au Cameroun, mais nous ne faisons rien pour prouver que nous sommes les enfants de Dieu", commente Mme Ndoni Marcelle, femme au foyer.

Hommes comme femmes, chacun a dit avoir témoigné la capacité de réconcilier les individus dont à fait preuve Nelson Mandela même étant mort. Le rapprochement de Nicolas Sarkozy et de François Hollande, celui de Gracia Machel et de Winnie Mandela ce jour étaient pour les uns et les autres assez suffisants pour le soutenir.

Il faut dire que depuis l'annonce du décès de Nelson Mandela, les Camerounais de toutes les couches sociales louent les valeurs de cet homme ardent défenseur de la dignité humaine.

Depuis  le décès de Nelson Mandela, la presse camerounaise fait la part belle à cette icône dans ses antennes et ses colonnes. Globalement, les hommes des médias reconnaissent en Mandela  un homme détaché des choses du monde. Son départ de la tête de la nation arc-en-ciel est un exemple que Haman Mana, le directeur de publication du quotidien privé "Le Jour" a demandé de suivre.

Dans l'éditorial qu'il a signé à la Une du journal de lundi, M. Haman trouve que Nelson a donné des leçons de démocratie, d'alternance, de refus d'attacher le destin d'un pays à un chef éternel et tout puissant.

C'est dans ce journal que le prêtre jésuite Ladoh va suggérer que le livre autobiographique de Nelson Mandela soit inscrit au programme scolaire dans tous les pays africains, question d'apprendre aux jeunes générations les vertus de "Madiba".

Le quotidien "Le messager" pour sa part est revenu sur l'attitude du président camerounais, Paul Biya, qui n'avait pas daigner inviter officiellement Nelson Mandela au Cameroun malgré le désir de Madiba de visiter ce pays.

Le quotidien "Mutations" qui a eu le privilège de relayer le décès de l'ancien président d'Afrique du Sud en lui consacrant deux pages dans son éditions du vendredi 05 décembre, rappelle dans l'éditorial de lundi que: "Mandela nous a légués trois vertus façonnées par Padmore et William Du Bois: l'humilité, l'honneur et le don de soi".

-0- PANA ENG/TBM/IBA  10Déc2013

10 décembre 2013 16:48:17




xhtml CSS