L'extension de l'aéroport du Cap-Vert estimée à 7,4 millions d'euros

Praia, Cap-Vert (PANA) – Le projet pour une plus grande extension du terminal de l’Aéroport international Amilcar Cabral, principale infrastructure aéroportuaire du Cap-Vert située sur l’île de Sal, coûtera à la société Aéroport de Sécurité Aérienne (ASA) près de 7 millions 400 mille euros, a appris la PANA de sources officielles.

Le Premier ministre, José Maria Neves, a présidé cette semaine la cérémonie de pose de la première pierre qui marque le début des travaux qui se concluront dans 24 mois, soit en juillet 2017.

Selon le directeur de l’Ingénierie et de la Maintenance aéroportuaire, Nuno Santos, le projet a été élaboré à l’horizon 2030 afin d’adapter l’aéroport au profil du trafic qui existe et à la demande prévue d’ici 15 ans.

L’extension comprendra une nouvelle zone d’embarquement, une zone commerciale, le réaménagement des salles d’arrivée et de départ, ainsi que celle du contrôle des passeports.

“Il faut noter que ce projet est un complément de plusieurs réaménagements qu’a subis l’infrastructure, notamment le parc automobile pour les opérateurs touristiques, la zone de check-in et les parties domestiques”, a-t-il expliqué.

Le Cap-Vert possède actuellement quatre aéroports internationaux qui bénéficient de travaux permanents au fur et à mesure que les flux augmentent pour répondre à la demande.

En ce moment, l’Aéroport International Nelson Mandela, à Praia, est en travaux d’extension et de modernisation en vue de l’adapter aux nouvelles demandes du marché.

Estimés à 2,26 millions d’euros, co-financés par la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement capverdien, les travaux consistent à agrandir le terminal des passagers, à réaménager le terminal du fret et à amplifier la plateforme de stationnement des avions.

Cette semaine, le Premier ministre capverdien a procédé à la pose de la première pierre pour les travaux d’expansion du terminal des passagers de l’aéroport international Aristides Pereira, sur l’île de Boa Vista.

Estimé à 700 mille contos (près de 6,36 millions d’euros), le projet prévoit l’élargissement de l’aéroport vers le Nord et le Sud, de manière à satisfaire l’augmentation exponentielle de la circulation des passagers ces dernières années.

-0- PANA CS/TON/CJB/IS/SOC 01eraoût2015

01 août 2015 19:25:13




xhtml CSS