L’experte indépendante de l’ONU aux droits de l’Homme entame mardi une mission en Centrafrique

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) – L’experte indépendante des Nations unies sur la situation des droits de l’Homme, l’Ivoirienne Marie-Thérèse Kéita Bocoum, entame du 3 au 14 février, une mission en Centrafrique, annonce lundi un communiqué du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme transmis à la PANA.

Cette quatrième visite de Mme Kéita Bocoum va porter sur l’examen de l’évolution de la situation des droits de l’Homme en Centrafrique et sur la mise en œuvre de ses recommandations.

Au cours de cette mission, l’experte indépendante planifiera des visites à l’intérieur du pays pour évaluer la situation des droits de l’Homme et l’évolution de l'Etat de droit et va s’enquérir notamment des conditions de vie des déplacés internes et des personnes vulnérables.

A son agenda sont prévues des rencontres avec les membres du gouvernement de transition, les autorités judiciaires, la Société civile, les partenaires internationaux, y compris le système des Nations unies pour identifier les défis et mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de ses précédentes recommandations.

Les résultats de cette mission, y compris les observations de Mme Kéita Bocoum, seront communiqués au Conseil des droits de l’Homme, à travers un compte-rendu oral, en sa session de mars 2015.

Selon Mme Kéita Bocoum, la situation en Centrafrique semble être à la croisée des chemins, avec des initiatives positives, comme le lancement des consultations nationales pour préparer le forum de Bangui sur la réconciliation nationale.

Toutefois, souligne-t-elle, la situation sécuritaire reste très précaire et les menaces et exactions persistent, affectant les droits fondamentaux des populations civiles et des personnes déplacées qui sont dans l`attente d`une meilleure protection.
-0- PANA BAL/TBM/IBA    02février2015

02 février 2015 12:19:02




xhtml CSS