L’exécution des programmes de l’UA dépend à 52 pc des ressources extérieures

Dakar, Sénégal (PANA) - La mobilisation des ressources auprès des Etats membres pour le financement des programmes de l’Union africaine fera une fois encore l’objet d’intenses débats au Comité des représentants permanents (COREP) de l’Union africaine, d’autant plus que l’identification des sources alternatives de financement demeure à l’étude des ministres africains des Finances, depuis 2009.

A l’Union africaine, où le recouvrement des contributions des Etats membres rencontre en général d’énormes difficultés, la préparation du budget 2012 de la Commission risque d’être handicapée par la situation de crises et de conflits que vivent certains des Etats membres, comme la Tunisie et l’Egypte qui, fraîchement sorties de profondes mutations politiques, aussi bien que la Libye en situation de conflits ouverts, devront, au titre du budget 2012, débourser environ 32 pc du montant affecté aux Etats, conformément au tableau de répartition en vigueur à ce jour.

On rappelle que les ministres africains des Affaires étrangères, lors de leur 18ème session tenue en prélude du précédent sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, avait entériné la décision d’affecter aux partenaires internationaux le déboursement du montant de 134.152.402 dollars, prévu pour l’exécution des programmes de l’institution panafricaine.

Les ministres africains avaient également autorisé le Nouveau partenariat de l’Afrique pour le développement (NEPAD) et son Agence de coordination à mobiliser le manque à gagner de son budget, tandis que la Commission de l’Union africaine se chargera d’approcher ses partenaires pour le financement, à hauteur de 694.750 dollars, de l’Unité de coordination du NEPAD qui dépend du Cabinet du président de la Commission.

Les ministres des Affaires étrangères avaient, par ailleurs, approuvé la décision de la Commission de l’Union africaine de porter de 6 à 7 pc, au titre de l’exercice 2011,  l’augmentation de la contribution des Etats membres au Fonds de la paix.

Le budget de l’Union africaine pour l’exercice 2011 avait été arrêté à 256.754.447 dollars dont 122.602.045 dollars doivent provenir de la contribution des Etats membres et 134.152.402 dollars des partenaires internationaux.
-0- PANA SSB/JSG/IBA 23juin2011

23 juin 2011 09:10:10




xhtml CSS