L'éradication de la mouche tsé-tsé du continent africain à l'ordre du jour d'une réunion dimanche prochain à Khartoum

Dakar, Sénégal (PANA) - Les ministres des Ressources animales de plusieurs pays africains se réuniront dimanche prochain à Khartoum, au Soudan, pour discuter des mesures pour éradiquer la mouche tsé-tsé et la trypanosomiase du continent, annonce un communiqué de la Banque arabe pour le développement économique de l'Afrique (BADEA) reçu jeudi par la PANA.

A cette réunion sur l'Initiative africaine d'éradication de la mouche tsé-tsé, prendront également part le directeur général de la BADEA, ainsi que le commissaire à l'Economie rurale et à l'Agriculture de l'Union africaine.

Selon le communiqué, la rencontre permettra d'évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'initiative de l'UA dans les pays touchés et de discuter des meilleurs moyens pour promouvoir la mise en œuvre de l'initiative et des efforts de la BADEA pour la soutenir par le biais du programme d’assistance technique.

Le communiqué rappelle que la BADEA a déjà contribué à cette initiative à  travers le financement de deux sessions de formation pour un montant de 350 mille dollars américains au profit des cadres des pays africains touchés par ce fléau.

Ces formations ont été organisées, respectivement, en 2009 et en 2010 à l’Institut de la gestion du développement du Swaziland.

On rappelle par ailleurs que la propagation de la mouche tsé-tsé et de la trypanosomiase, responsable de la  maladie du sommeil, constitue un défi majeur pour de nombreux pays africains.

La lutte contre cette maladie exige une action collective au niveau des États africains, l’Initiative pour l’éradication de la mouche tsé-tsé étant le cadre idéal pour ce travail collectif.

Les pays attendus à la réunion de Khartoum sont: le Burkina Faso, le Tchad, le Niger, la Tanzanie, l'Ouganda, l'Éthiopie, le Ghana, le Kenya, la Zambie, la Guinée, le Burundi et le Sénégal.
-0- PANA CP/JSG/IBA 13juin2013

13 juin 2013 12:08:49




xhtml CSS