L'assistance du PAM aux sinistrés du tsunami en Somalie bloquée

Nairobi- Kenya (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a reconnu que ses efforts visant à transférer l'aide alimentaire à Hafun, une île du Nord de la Somalie frappée par le tsunami qui a dévasté dimanche la région de l'océan Indien, rencontrent d'importantes difficultés.
Dans un communiqué rendu public vendredi, l'organisme onusien indique avoir réagi avec promptitude à ce tragique événement en envoyant deux camions chargés de 31 tonnes d'aide alimentaire dans la zone.
La route menant à la ville a été coupée par les flots de sorte que les camions transportant l'aide sont actuellement bloqués à 60 km de leur destination, explique le PAM, ajoutant que les autorités et le personnel locaux tentent de mobiliser des camions 4X4 pour transporter les chargements dont les populations sinistrées ont un besoin urgent.
La moitié de l'aide alimentaire était attendue vendredi soir pour être distribuée à partir de samedi matin.
52 autres tonnes seront dépêchées à partir de Bossaso pour renforcer les stocks à distribuer, note le PAM.
L'organisme onusien évoque également une situation de "totale désolation" à Hafun, l'ensemble des 4.
500 habitants de l'île ayant perdu tous leurs biens et la majeure partie des habitations ayant été détruites par les eaux.
"Lorsque le raz-de-marée a frappé le 26 décembre, les populations se sont enfuies vers la ville sans rien emporter.
Elles n'ont ni abri, ni eau, ni nourriture ou médicaments.
Des cas de diarrhée et autres maladies sont déjà signalés", relève encore le PAM.
La zone la plus touchée par les vagues du raz-de-marée est celle de la côte de Puntland, située dans le Nord-Est et qui est la plus peuplée.
Les villages de Hafun, Foar, Garan, Bander Beyla, Maraya, Dharirbar et Gara'ad font partie des sites les plus durement frappés.
La région du Puntland est déjà confrontée à de graves pénuries alimentaires suite, notamment, à d'importantes inondations.

31 décembre 2004 11:50:00




xhtml CSS