L'aéroport international de Bamako-Senou fixé sur sa certification en octobre prochain

Bamako, Mali (PANA) - L'aéroport international Modibo Kéita Bamako-Senou  pourrait être certifié d'ici le 6 octobre prochain, pour avoir atteint un taux de conformité globale de 74 % aux normes de l'Organisation de l'Aviation civile internationale (OACI), a appris la PANA.

L'annonce a été faite, à la suite de la mission  que vient d'effectuer au Mali le  directeur de l'OACI-Zone Afrique de l’Ouest et du Centre (WACAF), Mam Sait Jallow, dans le cadre du suivi du projet du Plan Afrique-Océan indien (AFI) pour la certification des aérodromes et des aéroports.

A Bamako, il était question d'évaluer l’exécution des actions définies dans le Plan d’actions correctrices (PAC) suivant un chronogramme permettant de décerner la certification à l’aéroport international de  Bamako d’ici le 6 octobre 2017.

En Afrique, moins de 25 % des aéroports internationaux sont certifiés conformes aux normes de l'Organisation de l'Aviation civile internationale.

Aussi les administrateurs de l’Aviation civile et les gestionnaires des aéroports des huit Etats considérés comme les plus avancés en termes de conformité aux normes et pratiques recommandées de l’OACI, ont-ils été invités à s'engager en août 2016, à travers le projet AFI, à faire certifier au bout de 11 mois leurs principaux aéroports.

Il s'agit du  Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte  d’Ivoire (l’aéroport d’Abidjan est certifié depuis juillet 2017), de la Gambie, du Mali, du Niger, du Nigeria et du Sénégal.

Pour décerner à un aérodrome un certificat qui atteste qu’il répond aux exigences de conception, d’exploitation, il importe que son exploitant ait mis en place un système de gestion sécuritaire qui identifie les événements redoutés ou dangers identifiés,  en évalue les risques et prend des mesures pour les atténuer.

La certification des aérodromes et des aéroports exigée par l'OACI depuis 2003,  exige, selon le directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile, Oumar Mamadou Ba,  le respect des normes relatives au sauvetage et la lutte contre l’incendie, à l’état de la surface des chaussées, à la lutte contre le risque aviaire, à l’enlèvement des aéronefs accidentellement immobilisés, à la réglementation des obstacles, à la planification des mesures d’urgence aux aéroports, à l’exploitation et la maintenance.
-0- PANA GT/SSB/IBA 23 août 2017

23 août 2017 12:58:22




xhtml CSS