L’actualité médiatique dominée par l’Eglise Catholique cette semaine à Maurice

Port-Louis, Maurice (PANA) – L’élévation de l’évêque mauricien Maurice Piat au rang de Cardinal par le Pape François - le deuxième pour l’ile - a dominé l’actualité médiatique cette semaine à Maurice.

Sept ministres du gouvernement mauricien s’étaient déplacés au Vatican pour assister à l’élévation du nouveau cardinal.

A son retour dans l’ile jeudi, le nouveau cardinal a été accueilli à l’aéroport par le Premier ministre Sir Anerood Jugnauth et d’autres membres du gouvernement, et aussi par une foule de Mauriciens de foi catholique.

Le quotidien "Le Mauricien" écrit que le retour au pays du cardinal Piat a été un événement national, marqué par la présence de hauts dignitaires de l’Etat mauricien.

A cette occasion, comme rapporté par "Le Mauricien", Sir Anerood Jugnauth a dit «être ému, car il occupe à nouveau la fonction de Premier ministre au moment où le pape a choisi un autre fils du sol mauricien, après Jean Margeot, pour servir l’Eglise universelle».

Selon le Premier ministre, «Maurice Piat mérite pleinement sa nomination, car il s’est brillamment illustré dans son service pastoral pour le bien de toute la population mauricienne».

«Vous avez marqué votre épiscopat dans le domaine de l’éducation et celui de l’assistance sociale, ainsi que dans le dialogue inter-religieux. Vous vous êtes dévoué par votre engagement à promouvoir la famille, cette cellule essentielle au développement de chaque personne et de la société», a déclaré le Premier ministre.

Dans le même journal, le cardinal Piat a réaffirmé «l’engagement et la volonté sincères de l’Eglise d’être au service du pays». D’après "Le Mauricien", c’est de cette manière que l’Eglise entend continuer sa mission dans le pays. «Descendons dans la plaine de l’ile Maurice et allons à la rencontre du peuple», a déclaré le cardinal Piat.

Annonçant la tenue d’un grand rassemblement dimanche à Port-Louis pour célébrer le nouveau cardinal, le prêtre Mongélard a dit s’attendre à une foule de 50.000 à 60.000 personnes à cet événement.

«C’est un moment de fierté pour le pays et pour l’Eglise de Maurice, mais nous devons garder les pieds bien sur terre et retourner à la réalité», a-t-il dit à ce journal.

De son côté, le quotidien "Le Défi", rapportant le retour du nouveau cardinal au pays, a écrit que «ce dernier a réitéré le souhait de l’Eglise de se mettre au service du pays et du peuple mauricien».

«Tout en reconnaissant qu’il n’a pas de solution à tous les problèmes de la société, le cardinal Piat a promis de faire tout son possible. Il a exhorté tout un chacun à en faire autant pour être des artisans de paix afin de construire et de consolider la paix sociale dans notre pays, dans notre famille», a écrit ce journal.

"Le Défi" rapporte aussi qu’à cette occasion, le Premier ministre a appelé les hommes religieux de toutes les confessions, les travailleurs sociaux de tous bords, d’aider dans le combat contre les fléaux sociaux que sont l’alcoolisme, la toxicomanie, la délinquance et l’effritement des valeurs morales».

Environ 30% de la population mauricienne, sur un total de 1.3 million d’habitants, sont de foi catholique.
-0- PANA NA/IS/SOC 26nov2016

26 novembre 2016 14:41:13




xhtml CSS