L'actrice américaine Angelina Jolie appelle à mettre un terme à la violence sexuelle dans les conflits

New York, Etats-Unis (PANA) - L'actrice américaine, activiste et envoyée spéciale pour le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Angelina Jolie, a appelé mardi à une action concertée pour mettre, une fois pour toutes, un terme à l'utilisation du viol et de la violence sexuelle comme arme de guerre.

Mme Jolie, qui s'exprimait lors du Sommet mondial pour l'élimination de la violence sexuelle dans les conflits qui a débuté à Londres, a déclaré que c'est un mythe de croire que le viol constitue une partie inévitable du conflit.

"Il nous faut de la volonté politique à travers le monde et nous devons traiter ce sujet comme une priorité. Nous devons avoir un réel engagement à poursuivre les auteurs, à financer une protection adéquate pour les personnes vulnérables, à intervenir et à aider les pays les plus touchés. Nous devons nous battre pour obtenir l'inclusion de la prévention de la violence sexuelle dans les conflits dans la formation de  toutes les armées, des troupes de maintien de la paix et des forces de police", a-t-elle plaidé.

Le sommet, a-t-elle ajouté, doit constituer un tournant dans la lutte contre la violence sexuelle dans les conflits.

Le sommet mondial qui va se dérouler jusqu'au 13 juin regroupe plus de 900 experts, des organisations non-gouvernementales, des victimes de viol, des leaders religieux et des organisations internationales du monde entier.

-0- PANA AA/MA/ASA/TBM/SOC 10juin2014

10 juin 2014 22:29:20




xhtml CSS