L'Union africaine renforce son soutien à la participation des femmes dans la vie politique en Afrique

Dakar, Sénégal (PANA) – La République démocratique du Congo (RDC) a été désignée par la Commission de l'Union africaine (CUA) pour servir de pays-pilote à un projet destiné à augmenter la participation des femmes dans la vie politique et les processus électoraux.

A cet effet, une délégation de l’Union africaine, conduite par Mme Rose Mwebaza, conseillère en Genre de la présidente de la Commission de l’UA, se rend ce lundi à Kinshasa, pour échanger avec le gouvernement et les organisations de femmes sur ce projet intitulé "Construire un environnement propice à la participation et l’autonomisation des femmes en politique".

Lancé par la CUA et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), ce projet vise à mettre en place des processus régionaux qui accéléreront la mise en œuvre effective des engagements envers l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes, notamment à travers des formations sur la représentativité des femmes sur les listes électorales, la conduite des campagnes électorales ainsi que des sessions de partage d’expériences avec d’autres pays africains.

Dans un premier temps, le projet recensera les femmes qui se sont présentées ou se présentent aux élections législatives ou présidentielles dans tous les pays d’Afrique, ainsi que les institutions et les Organisations non-gouvernementales travaillant sur la question de l’émancipation et de l’intégration des femmes aux processus politiques.

Ensuite, le projet soutiendra les campagnes des femmes candidates à travers un appui logistique et financier.

On rappelle que les chefs d'Etat et de gouvernement des Etats membres de l'Union africaine, à l'issue des travaux de la troisième session ordinaire de leur Assemblée, tenus en juillet 2004 à Addis-Abeba (Ethiopie), avaient adopté une Déclaration solennelle pour l'égalité de Genre en Afrique (DSEGA).

Au titre de cette Déclaration, les dirigeants africains prenaient l'engagement, notamment de "Promouvoir et d'étendre le principe de la parité entre les hommes et les femmes  adopté au niveau de la Commission de l’Union africaine à tous les organes de l’UA, y compris son programme du NEPAD, aux Communautés économiques régionales et aux niveaux national et local, en collaboration avec les partis politiques et les Parlements nationaux".

Depuis, de nombreux Etats se sont dotés de mécanismes en matière de Genre, chargés d’assurer la mise en oeuvre de la Déclaration solennelle et des autres engagements relatifs au Genre pris par les gouvernements.

Par ailleurs, aux termes de l'article 13 de la Déclaration, le président de la Commission de l'Union africaine est invité à soumettre un rapport annuel à l’examen des chefs d'Etat et de gouvernement sur les mesures de mise en œuvre des principes d’égalité des sexes et sur l’intégration du Genre aux niveaux national, régional et continental.

Le rapport du président de la CUA se base en partie sur les rapports reçus des chefs d'Etat et de gouvernement, qui s'étaient engagés aux termes de l'article 12 de la Déclaration "à faire rapport annuellement sur les progrès réalisés dans l’intégration du Genre, à appuyer et défendre toutes les questions soulevées dans la présente Déclaration aux niveaux national et régional et à échanger régulièrement les informations sur les progrès réalisés" au cours des sessions ordinaires de l'Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine.

Dans la foulée, des Organisation non-gouvernementales, à l'instar de "Femmes Africa Solidarité" (FAS) ont entrepris d'assurer le suivi-évaluation de la mise en oeuvre de la Déclaration solennelle, aux plans national et régional.

C'est ainsi, qu'en lançant la campagne dénommée "Le Genre: Mon Agenda" dont "Femmes Africa Solidarité" joue le rôle de coordinatrice, les ONG points-focaux, ainsi que les organisations participantes entendaient "mieux diffuser l’information autour du texte de la Déclaration solennelle et la vulgariser auprès du plus grand nombre, en vue de sa mise en œuvre par les Etats du continent".
-0- PANA SSB/JSG/IBA 31mars2014

31 mars 2014 11:26:10




xhtml CSS