L’Union africaine et l’IPPF en phase pour l'intégration du VIH/SIDA et de la Santé sexuelle et reproductive au Sport

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - En marge de la cinquième Conférence de l’Union africaine des ministres africains responsables du Sport (CAMS5) prévue du 22 au 26 juillet, la Commission de l’Union africaine  et la Fédération internationale de la Planification familiale (International Planned Parentwood Federation – IPPF) prévoient de réfléchir ensemble, autour du thème «Sport et VIH/SIDA », sur les meilleurs moyens d’exploiter les événements sportifs en faveur des informations et services du VIH/SIDA et de la Santé sexuelle et reproductive (SSR).

Il s’agit pour l’IPPF, l'Union africaine et les organisations du secteur du Sport, d’engager la réflexion susceptible d’assurer la participation des Personnes vivant avec le VIH aux manifestations sportives, ainsi que l’utilisation des vedettes et autres icônes sportives comme vecteurs  des messages liés à la prévention et au traitement du VIH/SIDA, aussi bien qu’à l’accès aux informations et services intégrés du VIH et de la SSR, au niveau communautaire.

L’IPPF fonde son espoir sur la forte contribution que pourrait apporter le sport à la riposte au VIH/SIDA, en raison du fait qu’un exercice physique modéré peut  renforcer le système immunitaire et doter  le corps de moyens suffisants pour combattre le virus et retarder l'éruption de la maladie, en même temps qu’il peut offrir aux Personnes vivant avec le VIH un forum de soutien et de l'inclusion sociale, indispensable pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination.

Aussi est-il attendu de ces travaux conjoints, l’élaboration de programmes destinés à favoriser la participation des Personnes vivant avec le VIH aux manifestations sportives, conformément au principe d’une plus Grande Implication des Personnes vivant avec le VIH/SIDA (GIPA),  aussi bien que l’exploitation de l’occasion de fraternité et de tolérance qu’offrent les événements sportifs à l’accès, particulièrement des jeunes,  aux informations et services sur le VIH et  la Santé sexuelle reproductive.

Plus de 33 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH, dont le tiers est constitué de jeunes âgés de moins de 25 ans, tandis que les Infections sexuellement transmissibles (IST), qui contribuent à la transmission du VIH, sont plus fréquentes chez les jeunes de 15 à 24 ans particulièrement moins enclins à solliciter les services des établissements de Santé, pour diverses raisons.

C’est ainsi que les jeunes représentent l’une des cibles les plus importantes pour les programmes qui seront issus des séances de travail entre la Commission de l’Union africaine et l’IPPF et qui vont également proposer des activités destinées aux jeunes de 10 à 15 ans et plus.

Pour cela, le partenariat avec  tous les secteurs ainsi que le développement de politiques sont vivement privilégiés, en vue d’un partage des  stratégies d’intégration des informations et des services de la Santé sexuelle et reproductive et du VIH/SIDA dans le sport, comme un moyen d’inciter la demande et de répondre aux besoins non satisfaits.
-0- PANA SSB/IBA 21juillet2013

21 juillet 2013 12:48:01




xhtml CSS