L'Union africaine -Encadré-

Syrte- Libye (PANA) -- L'Union africaine (UA), qui tient son 5ème sommet ordinaire lundi et mardi à Syrte, dans le centre de la Libye, a été officiellement lancée en juillet 2002 à Durban, en Afrique du Sud, avec l'ambition d'assurer l'intégration, la stabilité et le développement de l'Afrique.
L'UA, qui a succédé à l'Organisation de l'unité africaine (OUA) fondée en 1963 après l'indépendance de la majorité des pays africains, a été proclamée en mars 2001 à Syrte, lors d'un sommet extraordinaire de l'OUA, à l'initiative du guide de la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi.
Le projet initial, qui prévoyait la création d'une Fédération rassemblant les 53 pays membres de l'UA baptisée "Etats-Unis d'Afrique", a été présenté en septembre 1999 par le leader libyen.
L'acte constitutif de l'UA, signé en juillet 2000 à Lomé (Togo), est entré en vigueur en mai 2001.
Il remplace la charte de l'OUA.
Les quatre organes principaux de l'UA, adoptés lors du premier sommet inaugural de Durban sont la Conférence, organe suprême qui regroupe les chefs d'Etat et de gouvernement, la Commission, chargée de l'application des politiques de l'Union, le Conseil exécutif (ministres des Affaires étrangères) et le Comité des représentants permanents (ambassadeurs).
Quant au parlement panafricain, lancé en mars 2004, il a été installé en septembre en Afrique du Sud.
Dans l'immédiat, cette institution parlementaire continentale, avec ses 265 membres, a un simple rôle consultatif.
L'UA a lancé, le 25 mai 2004, le Conseil de paix et de sécurité (CPS) qui peut envoyer une mission de paix dans un pays membre de l'Union et recommander à la Conférence de l'UA de déployer une force en cas de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.
L'Union a déployé depuis mars 2002 au Burundi une mission de maintien de la paix de quelque 2.
700 soldats, avant de passer le relais à l'Onu a cause de problèmes d'ordre financier.
Au Darfour, région de l'Ouest du Soudan en proie à une rébellion depuis février 2003, l'UA a déployé une mission devant atteindre plus de 3.
300 soldats.
Le Nigeria a été désigné en juillet 2004 pour assurer la présidence en exercice, pour un an, de l'UA.
La présidence de la Commission de l'Organisation continentale est assurée par l'ancien chef d'Etat malien, Alpha Oumar Konaré.
Le siège de l'UA est établi à Addis-Abeba qui abritait déjà le siège de l'OUA depuis sa création en 1963.
Une convention sur la prévention et la lutte contre le terrorisme est entrée en vigueur en décembre 2002.

03 juillet 2005 21:08:00




xhtml CSS