L’UNICEF préoccupée par la situation des enfants béninois

Cotonou, Bénin (PANA) - La représentation nationale de l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) déplore dans un rapport la situation des enfants béninois et plaide pour plus d’équité à l’égard de ces êtres innocents.

Dans un rapport publié à Cotonou, l’institution onusienne déplore qu’au Bénin, les enfants vivant dans les ménages les plus pauvres courent deux fois le risque de mourir avant 5 ans comparés à ceux vivant dans les foyers plus riches.

Les enfants ayant une mère non instruite courent deux fois plus de risque de mourir avant leur premier anniversaire et ceux issus de ménages les plus pauvres ont près de deux fois moins de chance de fréquenter l’école primaire et encore trois fois moins de chance pour l’école secondaire, souligne le rapport.

Les enfants issus des ménages les plus pauvres ont davantage moins de chance d’être enregistrés à la naissance, relève le rapport, indiquant que 53% de la population du Bénin sont des enfants et la pauvreté affecte plus ceux-ci.

Pour l’UNICEF, le monde entier reste injuste pour les enfants les plus pauvres et les plus défavorisés malgré l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant par 193 pays y compris le Bénin en 1989.

En Afrique subsaharienne, rappelle-t-on, un enfant sur 12 continue de mourir avant son 5ème anniversaire, soit 15 fois plus que les pays à revenus élevés. Les enfants nés en milieu rural et ceux dont la mère n’a pas reçu d’éducation courent un plus grand risque de mourir avant cinq ans que ceux issus du monde urbain et de mères instruites.

Les enfants des foyers les plus pauvres courent un risque de retard de croissance deux fois plus élevé que ceux des foyers les plus riches, déplore l’institution onusienne.

Dans le monde, les enfants issus des foyers les plus pauvres risquent 5 fois plus de ne pas être scolarisés que ceux des foyers plus riches.
-0- PANA IT/TBM/IBA 03juillet2016

03 juillet 2016 19:55:09




xhtml CSS