L'UNICEF met en garde contre la négation de la réalité du SIDA

Addis Abeba- Ethiopie (PANA) -- La marginalisation des personnes qui souffrent du VIH/SIDA pourrait favoriser le développement de la culture du silence autour de la maladie et accélérer sa propagation, a averti le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF).
Par conséquent, la maladie "risque, dans les années à venir, de faire un nombre considérable de victimes parmi les hommes de tous les secteurs de la société", déclare l'organisme onusien dans son dernier rapport faisant le point sur la situation du SIDA dans le pays.
Le rapport montre que cette affection touche certaines couches de la population et des localités éthiopiennes plus que d'autres.
Toujours selon le document, les prostitués, les chauffeurs de camion et les hommes de tenue, notamment les membres des forces armées, sont au nombre des plus touchés.
Outre la transmission par la voie hétérosexuelle, les pratiques traditionnelles sans recours à des instruments stérilisés, les transfusions avec du sang non testé et l'utilisation d'instruments non stérilisés dans les institutions de soins de santé et dispensaires, contribuent à la propagation du VIH en Ethiopie.
Cependant, le ministère éthiopien de la Santé publique estime que 7,3 pour cent de la population sont porteurs de ce virus qui donne le SIDA, une maladie pour l'instant incurable.
Dagnachew Halite, directeur du Conseil national éthiopien de lutte contre le SIDA, craint que la pandémie ne freine considérablement le développement socio-économique du pays.
Il a indiqué que la prévalence du VIH/SIDA au sein de la population adulte est actuellement de plus de 13 pour cent, mais que, dans la capitale Addis Abeba, 16,8 pour cent des adultes sont infectés.
"Le nombre d'adultes et d'enfants infectés par le VIH/SIDA dans le pays est estimé à 2,6 millions de personnes dont 250.
000 enfants de moins de 5 ans", a déclaré Halite.
Ayant constaté que la maladie se propage rapidement dans les zones rurales, le ministère de la Santé a averti que la situation pourrait connaître une profonde détérioration en raison des mouvements de la population.

26 septembre 2001 21:13:00




xhtml CSS