L'UNICEF fait état de 10 enfants tués dans les affrontements armés au Soudan

Khartoum, Soudan (PANA) - Au moins 10 enfants ont été tués dans les récents affrontements entre les forces gouvernementales et les groupes rebelles dans la région de Kordofan Sud, au Soudan, a déclaré jeudi le Fonds pour l'enfance des Nations unies (UNICEF), exhortant les parties en conflit à cesser les combats et à permettre aux enfants d'aller à l'école.

Dans un communiqué de presse qu'elle a publié à Khartoum, l'UNICEF a déclaré que les enfants, âgés de deux à 15 ans, ont été tués dans les deux dernières semaines dans l'Etat du Sud Kordofan.

L'agence a condamné "dans les termes les plus forts la perte continue de vies innocentes au Soudan à la suite d'un conflit armé".

Sans préciser qui était derrière le bombardement ou les tirs qui ont conduit à la mort des enfants, l'UNICEF a déploré que "les enfants continuent à porter le plus lourd fardeau de cette catastrophe du fait de l'homme".

Le gouvernement de l'Etat du Sud Kordofan a accusé cette semaine l'Armée rebelle de libération du peuple soudanais de bombardements de la ville principale de Kadugli, dans le but de perturber les élections et tuant au moins deux enfants et deux femmes.

"Le conflit tue certes, mais il empêche aussi les garçons et les filles d'aller à l'école, d'accéder aux services de santé et de nutrition de qualité et de recevoir une protection adéquate", a ajouté le communiqué.
-0- PANA MO / AR/MTA/TBM/SOC 16avril2015

16 avril 2015 22:00:35




xhtml CSS