L'UNICEF en quête de 763 millions USD pour les "crises oubliées"

Dakar- Sénégal (PANA) -- Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) est en quête de 763 millions de dollars américains pour aider les enfants de 33 pays dont la vie est menacée par des crises humanitaires loin des feux de l'actualité.
Dans un appel dénommé "Appel à la générosité tsunami" qu'elle a lancé ce mercredi depuis Genève, l'agence onusienne explique que les fonds recherchés serviront à aider des enfants s'efforçant de survivre dans des situations de conflit ou autres crises humanitaires un peu partout dans le monde.
L'UNICEF souligne que le "tsunami" -du nom du raz-de-marée meurtrier récemment survenu en Asie à la suite d'un tremblement de terre-, avait montré que les gens se soucient réellement des enfants en péril, mais que souvent, ils ne sont pas au courant de leur situation.
"Nous avons assisté à une réaction vraiment spectaculaire de l'ensemble de la communauté internationale, un mélange de compassion, de célérité et de générosité qui a permis à l'UNICEF d'aider à sauver des vies tout de suite, a indiqué Mme Carol Bellamy, directrice générale de l'UNICEF.
"Nous faisons appel à cette même générosité de coeur qui a mobilisé les peuples et les nations autour de la crise du tsunami", a-t-elle poursuivi, relevant que la nouvelle année a commencé dans un nouvel esprit de solidarité et que "l'on se rend compte que ce qui se passe dans une partie du monde nous concerne tous".
En lançant la publication du rapport annuel de l'UNICEF sur les enfants vivant dans des pays en crise, Mme Bellamy a cité l'interminable conflit en RD Congo qui a causé la mort de plus de trois millions de personnes en moins de cinq ans ainsi que la crise dans le nord de l'Ouganda qui, a-t-elle dit, représente l'une des plus graves crises humanitaires du monde pour les enfants.
L'appel de fonds présente une vue d'ensemble des programmes d'urgence de l'UNICEF dans 33 pays et territoires et cherche à obtenir des donateurs un soutien de l'ordre de 763 millions de dollars pour des opérations visant à garder les enfants en vie, à les protéger et à leur fournir des services de base.
Les pays inclus dans l'appel 2005 comprennent l'Ouganda, la Somalie, le Burundi, la RD Congo, la Sierra Leone, l'Afghanistan, l'Indonésie, le Sri Lanka, la Colombie et Haïti.
Deux tiers de ces pays se trouvent en Afrique.
"Les caméras ont tendance à s'orienter vers les nouvelles crises et à mobiliser notre attention ailleurs.
Mais, même si nous oublions certaines crises, nous ne pouvons oublier les enfants qui en sont victimes", a dit Mme Bellamy.

26 janvier 2005 11:02:00




xhtml CSS