L'UNICEF condamne les enlèvements d'enfants par un groupe armé au Soudan du Sud

New York, Etats-Unis (PANA) - Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a condamné, dans les termes les plus forts, l'enlèvement de dizaines de garçons, dont certains âgés de 13 ans, par un groupe armé près de Malakal, dans le nord du Soudan du Sud.

Un communiqué transmis lundi à la PANA à New York, a cité M. Jonathan Veitch, représentant de l'UNICEF au Soudan du Sud, déclarant que "le recrutement et l'utilisation d'enfants par les forces armées détruisent les familles et les communautés".

"Les enfants sont exposés à des niveaux de violence incompréhensibles; ils perdent leurs familles et leurs chances d'aller à l'école", a-t-il déclaré, exhortant le groupe à libérer immédiatement les enfants.

Une équipe d'éducation de l'UNICEF a indiqué que 89 enfants ont été enlevés dans la communauté de Wau Shilluk, dans l'Etat du Haut Nil, où des milliers de personnes ont été déplacées à l'intérieur par le conflit en cours, notant que le nombre réel pourrait être plus élevé.

Selon des témoins, des soldats armés ont encerclé la communauté et ont fouillé les maisons une à une. Les garçons de plus de 12 ans ont été emmenés par la force.

L'UNICEF a également rappelé à toutes les parties impliquées dans le conflit que le recrutement et l'utilisation d'enfants dans les forces et groupes armés sont des violations graves du droit international.
-0- PANA AA/AR/MTA/TBM/SOC 23fév2015

23 février 2015 18:23:47




xhtml CSS