L’UNICEF condamne les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a condamné "vivement" les enlèvements d’enfants en Côte d’Ivoire, qui ont atteint le nombre de 21 depuis décembre 2014.

Dans un communiqué transmis lundi à la PANA, la représentante de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, Mme Adèle Khudr, exprime sa profonde préoccupation face aux enlèvements d’enfants et aux corps mutilés retrouvés.

"Ces actes sont inacceptables, constituent des violations graves de droits de l’enfant et les autorités ivoiriennes doivent tout mettre en œuvre pour retrouver rapidement les individus qui ont commis ces crimes pour qu’ils soient traduits en justice", estime Mme Khudr.

L’agence onusienne chargée de la promotion des droits des enfants appelle le gouvernement ivoirien à prendre toutes les mesures pour informer les populations, y compris les enfants, pour réduire les risques; et à renforcer le dispositif national d’alerte et de recherche dans les cas de disparitions d’enfants.

La Police nationale ivoirienne a confirmé la semaine dernière l’enlèvement d’au moins 21 enfants depuis décembre 2014 et la plupart d’entre eux ont été retrouvés morts et portant des signes de mutilation.

Face à la gravité et à la persistance de ce phénomène, les ministères de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant et celui de la Communication ont initié, depuis le 20 janvier dernier, une campagne de sensibilisation avec des numéros verts gratuits pour prévenir les autorités de police en cas de disparition d’enfants.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 26jan2015

26 janvier 2015 13:00:28




xhtml CSS