L'UNICEF appelle à un accès au traitement pour les enfants infectés par le VIH

New York, Etats-Unis (PANA) – Près de 1,1 million d'infections au VIH chez les enfants de moins de 15 ans auraient pu être évitées, mais les disparités dans l'accès au traitement entravent les progrès pour l'atteinte de l'objectif mondial de réduction de 90 pour cent des nouvelles infections chez les enfants, a déclaré vendredi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) en vue de la Journée mondiale du sida.

Selon l'UNICEF, les nouveaux cas d'infection au VIH ont diminué de plus de 50 pour cent entre 2005 et 2013, fruit de l'élargissement de l'accès de millions de femmes enceintes vivant avec le VIH au traitement pour la prévention de la transmission mère-enfant.

L'agence onusienne a noté dans un communiqué que ces services incluent un traitement à vie qui réduit nettement la transmission du virus du VIH aux bébés et maintient leurs mères  en vie.

Le directeur exécutif de l'UNICEF, Anthony Lake, a déclaré:  ''Si nous pouvons éviter 1,1 million de nouveaux cas d'infection au VIH chez les enfants, nous pourrons protéger tous les enfants contre le VIH, mais seulement si nous parvenons à atteindre chaque enfant.

"Nous devons combler l'écart et investir davantage pour atteindre chaque mère, chaque nouveau-né, chaque enfant et chaque adolescent avec les programmes de prévention et de traitement du VIH qui peuvent sauver et améliorer leurs vies", a-t-il ajouté.

-0- PANA AA/AR/ASA/TBM/SOC  28nov2014

28 novembre 2014 20:35:40




xhtml CSS