L'UGTT pour une stratégie globale contre le terrorisme en Tunisie

Tunis, Tunisie (PANA) - L'Union générale tunisienne du Travail (UGTT, centrale syndicale) a plaidé dimanche dans un communiqué, pour la mise en place d'une stratégie globale pour faire face au terrorisme, l'accélération de la résolution de la crise politique, le changement de gouvernement et la nomination d'un Premier ministre qui forme une équipe capable de régler les problèmes liés à la crise dans toutes ses dimensions, dont la sécurité.

L'UGTT, qui a publié ce communiqué après la mort de six gendarmes, dimanche, dans une attaque ''terroriste'' dans le gouvernorat de Jendouba, près de la frontière avec l'Algérie, a réaffirmé la nécessité de sécuriser les régions frontalières à travers un plan militaire clair et des programmes de développement durables, qui font participer efficacement les Tunisiens dans la lutte contre le terrorisme, la protection des régions frontalières et l'éradication des réseaux de financement, de soutien et de recrutement de terroristes.

La centrale a appelé à la nécessité d'épargner les institutions militaires et sécuritaires des tiraillements et des luttes politiques et partisanes, sollicitant de les doter de tous les moyens, afin de leur permettre de défendre l'intégrité territoriale de la nation et sa souveraineté.

Pour la centrale syndicale, ce crime terroriste ''intervient au moment où s'aggrave la crise politique et se généralisent la paralysie et la confusion dans le pays, ainsi que le doute et les rumeurs qui entourent les services de sécurité, créant un état de relâchement et la dispersion des efforts''.

''Cette situation a été exploitée par les bandes terroristes pour exacerber la crise et pour frapper la saison touristique, en tentant de porter un coup sur le moral des agents de sécurité et des militaires et distraire les Tunisiens de leur situation sociale et économique brûlante'', souligne le communiqué.

Une patrouille de la Gendarmerie tunisienne a été attaquée dimanche prés de la frontière avec l'Algérie dans le gouvernorat de Jendouba, faisant six morts parmi les gendarmes, rappelle-t-on.
-0-  PANA YY/IN/JSG/SOC/IBA 09juil2018

09 يوليو 2018 09:32:25




xhtml CSS