L'UEPAC et l'UJC exigent la libération des journalistes tchadiens

Yaoundé- Cameroun (PANA) -- L'Union des éditeurs de presse d'Afrique centrale (UEPAC) et l'Union des journalistes du Cameroun (UJC) ont exigé, mercredi, la libération "immédiate" des journalistes tchadiens condamnés par un tribunal de leur pays.
Dans un communiqué rendu public à Yaoundé, l'UEPAC et l'UJC notent qu'en moins d'un mois, quatre journalistes tchadiens ont été condamnés par les tribunaux à de lourdes peines de prison et d'amendes.
Il s'agit de Samory Ngaradoubmé, coordonnateur de la rédaction de "L'Observateur" (3 mois de prison ferme, 100.
000 CFA d'amende), Michael Didama, directeur de publication du "Temps" (6 mois d'emprisonnement ferme), Garondé Djarma, journaliste indépendant (3 mois d'emprisonnement ferme, 1 millions CFA d'amende), Sy Koumbo Singa Gali, directrice de publication de "L'Observateur" et vice-présidente de l'UEPAC (1 an d'emprisonnement, 200.
000 FCFA d'amende).
Les prétextes de ces condamnations en cascades vont de la diffamation à l'incitation à la haine tribale, en passant par la divulgation de fausses nouvelles.
Pour l'UEPAC et l'UJC, "ce harcèlement, jamais connu à ce niveau même du temps des guerres et des dictatures précédentes au Tchad, a été boosté par les violentes diatribes lancées contre les médias indépendants tchadiens par l'ambassadeur de France à N'Djamena".
Les deux organes professionnels dénoncent vivement ces violations flagrantes de la liberté de la presse et des droits de l'homme, "ainsi que la complicité d'une France économiquement intéressée, qui soutient ici des actes anti-démocratiques que les Français ne sauraient tolérer chez eux".
Ils s'élèvent contre les peines privatives de liberté en matière de délit de presse et contre le musellement des journalistes, et exigent la libération immédiate de leurs confrères du Tchad, "qui ne doivent pas être les boucs-émissaires des incertitudes politiques du régime en place".
L'UEPAC et l'UJC se réservent le droit d'initier toute action nationale, sous-régionale ou internationale en vue de mobiliser et de sensibiliser l'opinion publique sur le sort de leurs collègues tchadiens.

18 Agosto 2005 19:15:00




xhtml CSS