L'UE rallonge 1,3 million d'euros pour faire face aux niveaux d'urgence de la malnutrition au Soudan

Khartoum, Soudan (PANA) – Le département de la Commission de l'aide humanitaire et de la protection civile de l'Union européenne (European commission's humanitarian aid and civil protection department, ECHO) a offert 1.335.000 euros supplémentaires à l'UNICEF, dans le cadre du renforcement de ses efforts visant à faire face aux niveaux d'urgence de la malnutrition dans les régions les plus affectées du Soudan.

Dans un communiqué de presse publié lundi, ECHO a déclaré que de nombreux conflits localisés et les déplacements récurrents au cours des deux dernières années ont provoqué une profonde crise humanitaire qui a aggravé la situation dans le pays.

"Aujourd'hui, plus de 2 millions d'enfants souffrent de malnutrition aigue au Soudan dont 550.000 sont très mal nourris. Cela représente près d'un sur 12 enfants de moins de cinq ans", indique-t-il.

D'après le département, la malnutrition n'est pas seulement un problème de famine mais également  un symptôme d'un accès limité aux services de base de qualité tels que les soins de santé, l'eau potable, une bonne hygiène et aussi de bonnes pratiques  nutritionnelles.

Au cours de l'année dernière, ECHO avait octroyé à l'UNICEF un premier financement de l'ordre de 2.000.000 d'euros qui ont servi à l'agence et ses partenaires pour des interventions immédiates de secours aux enfants soudanais souffrant de la crise humanitaire et de développement en cours.

"Ce soutien supplémentaire de 1.335.000 euros assurera en outre une approche multi-sectorielle concertée pour résoudre la crise de la malnutrition et faire une différence vitale pour atteindre les enfants les plus vulnérables dans les localités les plus démunies au Soudan", a déclaré Jean-Louis Dae Brouwer, directeur général des opérations de ECHO à Bruxelles.

-0- PANA MO/AR/ASA/TBM/SOC  12jan2015

12 janvier 2015 20:30:05




xhtml CSS