L'UE invitée à éviter une catastrophe dans le Darfour

Bruxelles- Belgique (PANA) -- L'ONG "International crisis group" (ICG) basée à Bruxelles et Washington, a appelé, cette semaine, l'Union européenne et d'autres acteurs internationaux à agir concrètement afin d'arrêter la crise humanitaire dans la région de Darfour, dans l'Ouest du Soudan.
Dans une lettre aux diplomates européens rendue publique à Bruxelles, ICG attire leur attention sur la violence inter-Arabes et les conflits ethniques Arabes-Africains qui ont fait des dizaines de milliers de morts et forcé au déplacement entre 650.
000 et 1,2 million de personnes dans la région.
L'ONG invite l'Union européenne, les Etats-Unis et l'ONU à prendre des mesures urgentes impliquant notamment "une offensive diplomatique" destinée à faire face à la situation.
La CIG demande à l'UE d'instituer des interdictions de voyage, de geler les comptes des ministres du gouvernement soudanais et d'appeler à un cessez-le-feu surveillé par une force internationale.
On rappelle que le gouvernement de Khartoum a récemment annoncé qu'il permettrait un meilleur accès du Darfour aux organisations humanitaires, un geste qui a été bien accueilli par certaines ONG alors que d'autres n'y on vu qu'une tentative de mettre un terme à la critique de la communauté internationale.

26 may 2004 08:00:00




xhtml CSS