L'UE condamne fermement les violences en Centrafrique

Bruxelles, Belgique (PANA) - L'Union européenne condamne "fermement" les violences intervenues à Bangui depuis le 8 octobre et les attaques contre les populations civiles,  les partenaires humanitaire et les forces internationales, a-t-on appris de source officielle.

Dans un communiqué transmis jeudi à la presse à Bruxelles, alors que s'ouvrait le sommet des chefs d'Etat et de  gouvernement européens, l'Ue exhorte tous les groupes armés en Rca à cesser "immédiatement" les violences et à se conformer à l'Accord de cessation des hostilités de Brazzaville.

L'Union européenne appelle au maintien de la mobilisation internationale, essentielle, afin de contribuer à une sortie de crise durable en Rca, rendant hommage au travail remarquable accompli sous l'égide de l'Union africaine  par la Mission internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (Misca), tout en saluant le transfert d'autorité de la Misca vers  la Mission multidimensionnelle intégrée de l'Onu en Rca (Minusca).

L'Ue réaffirme son plein soutien aux autorités  de transition, "qui doivent rester soudées"  et déterminées dans leurs  efforts pour donner des nouvelles impulsions politiques et aboutir à des résultats  tangibles.

En particulier, l'Ue les encourage à engager  "sans délai" un processus de dialogue politique "inclusif" et des initiatives locales et nationales de réconciliation associant  l'ensemble des populations centrafricaines afin des favoriser une gestion consensuelle de la transition et une vision partagée des défis à relever.
-0-PANA AK/BEH/IBA   23 octobre 2014

23 octobre 2014 17:29:27




xhtml CSS