L'UA va faire du football un moteur de réconciliation post-conflit

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- L'Union africaine (UA) va se servir du lancement de l'Année internationale du football africain pour promouvoir la reconstruction post-conflit et la paix dans les pays ravagés par la guerre ou les conflits civils, a annoncé la commissaire pour les Affaires sociales, Mme Bience Gawanas.
"Des groupes belligérants ont pu se réunir dans les mêmes stades et jouer ensemble au football en Afrique et dans d'autres régions du monde", a déclaré Mme Gawanas.
Selon elle, le Rwanda s'est effectivement servi d'activités communautaires liées au football pour unir les factions belligérantes et promouvoir la réconciliation.
Elle a estimé que ce modèle doit s'appliquer pour réaliser le développement économique du continent.
Elle a aussi révélé que l'Année internationale du football sera utilisée comme une référence pour la célébration de cette année de la Journée du sport africain, le 14 décembre.
Par ailleurs, l'UA prévoit de former un Conseil des ministres des Sports afin de rationnaliser l'administration du football sur le continent.
L'UA avait précédemment adopté une résolution appelant à l'adoption et à la promotion d'un code d'éthique pour les administrateurs du football, mais elle n'a pas encore été totalement appliquée.
"Nous travaillons avec le Conseil exécutif et nous aurons une série de discussions avec les ministres africains des Sports sur les principes directeurs de ce conseil", a précisé Mme Gawanas.

25 janvier 2007 14:05:00




xhtml CSS