L'UA s'insurge contre le phénomène du mercenariat en Afrique

Addis Abeba- Ethiopie (PANA) -- L'Union africaine (UA) a exprimé son inquiétude face aux actions des mercenaires et leurs conséquences sur le stabilité et la sécurité du continent.
Un groupe des 70 mercenaires est actuellement jugé au Zimbabwe pour tentative de coup d'Etat contre le président de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema.
Dans l'une de ses déclarations à la fin de son 3ème sommet, l'Union africaine a exhorté les chefs d'Etat africains à prendre des mesures adéquates pour combattre et arrêter les actions des mercenaires.
L'organisation continentale a lancé un appel en faveur d'une promotion des échanges d'information et l'adoption de lois appropriées contre les actions des mercenaires.
Le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konaré, a été saisi pour transmettre cette déclaration au Conseil de Sécurité de l'ONU en vue d'une adoption.
Le sommet s'est félicité de la coopération entre l'Afrique du Sud, l'Angola, le Zimbabwe et la Guinée Equatoriale, qui a permis de déjouer la tentative de coup d'Etat dans ce petit pays ouest- africain riche en pétrole.
L'UA a confirmé que ce combat contre le mercenariat s'inscrit dans la dynamique de la Convention de la défunte OUA sur l'élimination du mercenariat en Afrique.

08 juillet 2004 17:06:00




xhtml CSS